TIME 4 SCHOOL

École et collège bienveillants pour les enfants à haut potentiel ayant une phobie scolaire, un trouble dys, un trouble de l'attention .

Membre fondateur de la Fédération des Ecoles de la Transition Educative.

06 70 60 22 84 /  contact@time4school.eu  /  18 rue Gabriel Peri 91300 MASSY 

LA THÉORIE DES INTELLIGENCES MULTIPLES

La théorie des intelligences multiples différencie l'intelligence en «modalités» spécifiques, plutôt que de voir l'intelligence dominée par une seule capacité générale.

 

Howard Gardner a proposé ce modèle dans son livre publié 1983 Frames of Mind: The Theory of Multiple Intelligences.

 

Gardner a proposé huit capacités qu'il tenait pour répondre à ces critères: musical-rythmique, visuel-spatial, verbal-linguistique, logique-mathématique, corporel-kinesthésique, interpersonnel, intrapersonnel et naturaliste.

 

Il a ensuite suggéré que l'intelligence existentielle et morale soit également digne d'inclusion. Bien que la distinction entre les intelligences ait été exposée avec beaucoup de détails, Gardner s'oppose à l'idée d'étiquetage des apprenants à une intelligence spécifique. Gardner soutient que sa théorie devrait «habiliter les apprenants», ne pas les restreindre à une seule modalité d'apprentissage.

Selon Gardner, l'intelligence est «un potentiel biopsychologique pour traiter des informations qui peuvent être activées dans un contexte culturel pour résoudre des problèmes ou créer de multiples produits".

 

 

The theory of multiple intelligences differentiates intelligence into specific 'modalities', rather than seeing intelligence as dominated by a single general ability. 

 

Howard Gardner proposed this model in his 1983 book Frames of Mind: The Theory of Multiple Intelligences. 

Gardner proposed eight abilitiesmusical-rhythmic, visual-spatial, verbal-linguistic, logical-mathematical, bodily-kinesthetic, interpersonal, intrapersonal and naturalistic.

 

He later suggested that existential and moral intelligence may also be worthy of inclusion. Although the distinction between intelligences has been set out in great detail, Gardner opposes the idea of labeling learners to a specific intelligence. Gardner maintains that his theory should "empower learners", not restrict them to one modality of learning.

 

According to Gardner, an intelligence is "a biopsychological potential to process information that can be activated in a cultural setting to solve problems or create products that are of value in a culture."